Skip to main content

WWW.TORTUEDETERRE.INFO

Le site consacré à la tortue d'Hermann
ACCUEIL
CONTACTEZ-NOUS
LA TORTUE D'HERMANN
ADOPTER UNE TORTUE
LIVRE
GRAINES A SEMER
FORMATIONS & VENTES
PRESENTATION
DIAPORAMA
LE MIRACULE
ACTUALITES
ENCLOS
NOURRITURE TORTUES
TRUCS & ASTUCES
CONSEILS POUR JUVENILES
MOIS PAR MOIS
HIVERNAGE DES JUVENILES
VOS TORTUES
PREDATEURS
LEGISLATION
LES DROITS DE L'ANIMAL
MINISERRE
Connexion de membre
Plan du site
LIENS
QUE FAIRE ENTRE FEVRIER ET LA SORTIE D'HIBERNATION ?

Il est temps d'arracher l'herbe pour laisser de l'espace aux plantes utiles aux tortues d'Hermann :

pissenlit, trèfle, plantain, sainfoin, vesce, laiteron, capselle bourse-à-pasteur, cardamine, mauve, luzerne lulupine, ...etc...



CLIQUEZ ICI POUR VOUS PROCURER NOS MELANGES DE GRAINES



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La capselle bourse-à-pasteur est un plante sauvage qui pousse naturellement en France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


On peut facilement trouver la cardamine dans la nature. Elle affectionne les potagers et se multiplie facilement si elle a de la place.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La mauve est une plante très appréciée de la tortue d'Hermann.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la nature, en France, en Espagne, en Italie, et dans les Balkans, on retrouve toujours la vesce dans les excréments de la tortue d'Hermann. Elle fait partie des plantes incontournables de la tortue d'Hermann.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sédum est très apprécié au printemps par la tortue d'Hermann. C'est une plante grasse extrêmement résistante qui résiste à des températures très basses (-20°C).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut penser à cultiver en pot le pissenlit pour ensuite le replanter dans l'enclos des tortues. Il existe plusieurs sous-variétés de pissenlit; Il est important de récupérer des graines de pissenlit pour avoir un maximum de variétés dans l'enclos.

Ces variétés sont plus au moins riches en calcium, mais aussi en fer, magnésium, et vitamines A,B et C.

AU RYTHME DE LA LUNE
Début mars, c'est la nouvelle lune, croissante et montante. Celle qui annonce à l'hiver qu'il est bientôt fini et prépare la Nature au printemps.
On sème le pissenlit, le plantain, le trèfle, la vesce, le sainfoin,...
Nous pouvons planter le sédum dans l'enclos avant qu'il ne démarre sa croissance printanière. Nous pouvons aussi repiquer les pissenlits cultivés en pot.
La sortie d'hibernation est proche.
LE DEBUT DES PONTES

Le mois de mai et le mois de juin sont des mois importants pour les pontes des tortues d'Hermann.

C'est l'aboutissement d'un éleveur d'assister à des pontes au sein de son établissement d'élevage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il arrive que les femelles démarrent un trou pour y déposer leur ponte et renoncent à le faire.;Il reste alors un trou dans la terre.

Une fois rebouché, il est quasiment impossible de se rendre compte qu'une tortue a pondu à cet endroit.

 

Les oeufs sont extraits délicatement des nids de ponte et placés dans un incubateur.

La première ponte (Testudo hermanni boettgeri) a eu lieu le 6 mai et les oeufs ont éclos le 29 juin 2011.

QUAND L'HIBERNATION ?
Dès la fin du mois de septembre, les tortues d'Hermann diminuent leur activité.

Le temps se rafraîchit et les tortues sont moins actives.

Tant que les gelées ne se produisent pas, rien à craindre.

Nous sommes au mois de novembre et les tortues démarrent leur hibernation en douceur.

Les températures inférieures à 10°C la nuit les invitent à ralentir progressivement leur métabolisme.

Pas encore de gelées nocturnes.

Les tortues d'Hermann sont actuellement en phase d'hibernation douce.